backtotop

Categories: artistes

fritta-caro
Photo: Noémi McComber

DARE-DARE et Le collectif L’Araignée présentent

Altérophilie ou les jeux de force de Fritta Caro

au Parc des Hommes-Forts
(intersection des rues de Courcelles et Saint-Antoine Ouest, Saint-Henri)
Le 19 août à 17h

>> Tutoriel Altéro(s)philie de Fritta Caro. pdf

Cette nouvelle série de performances de l’artiste débute par L’arraché, une occupation du Parc des Hommes-Forts où les Jeux de force de Fritta Caro vont mettre à l’épreuve les identités qu’elle convoque. (suite…)

photo: Noémi McComber

photo: Noémi McComber

 

june 22nd, 2017

noemi mccomber, helena martin franco, jack locke and i carried, from my studio in st. henri to the open door in westmount (the open door is a homeless shelter housed in st. stephen’s anglican church that is being forced to move due to the sale of the church,) a 5 x 4 foot plywood panel.

painted on the panel is a portion of chapter 1, fundamental freedoms and rights of the quebec charter of rights and freedoms:

 

Toute personne a droit à la sauvegarde de sa dignité,
de son honneur et de sa réputation.

(suite…)

Categories: artistes

Photo: Kimura Byol

Photo: Kimura Byol

« Avec des moyens qui relèvent de la rencontre, de l’action performative et de la collecte de données de toutes sortes, j’enclenche des processus qui sondent certains aspects de l’expérience humaine. Mes projets se déploient généralement sur de longues périodes en relation avec des contextes de recherche variés, souvent dans des milieux de vie ou de travail; ils impliquent la participation d’individus et de communautés dans la production de signes, de traces et de récits. J’exploite des consignes et des protocoles dans ces processus pour rendre perceptibles des choses habituellement négligées ou difficiles à représenter, des univers hors champs, retenu ou en attente. Certains de mes travaux restituent, sous forme d’œuvres-collections, les traces de ces chantiers de recherche et d’échanges. Le geste d’extraire ces traces d’une dimension quotidienne pour les constituer en archives permet un autre regard. L’invisible devient tangible, le détail se fait immense et révèle l’infini, le commun dévoile une proximité partagée.

(suite…)

Categories: artistes

giorgia-volpe
« J’étudie les rapports du corps à l’environnement en explorant les lieux de passages, notamment entre le dedans et le dehors, l’individuel et le collectif, l’intime et le publique, le réel et l’imaginaire. Je m’intéresse aux notions de société, de territoire et des connexions humaines. Les images sont pour moi une forme d’action, le fruit d’une expérience d’engagement corporel, plastique et sensoriel à l’égard des objets, des espaces et de l’autre. (suite…)